Accueil > Actualité musicale > L’équipement indispensable pour monter son home studio

L’équipement indispensable pour monter son home studio



Vous vous êtes enfin décidé à donner vie à votre passion pour la musique en montant votre propre home studio ? Il s’agit d’un projet qui nécessite de la préparation et un certain investissement, notamment en ce qui concerne le matériel. Si vous êtes débutant en la matière, il vous suffit de quelques éléments de base, puis vous compléterez votre matériel au fur et à mesure que vous vous perfectionnerez dans votre technique. Dans tous les cas, il est plus que conseillé de vous fournir auprès de magasins spécialisés dans la vente de matériel de sonorisation.

Dans quelle pièce installer un studio d’enregistrement ?

Avant de procéder à l’achat de votre équipement, vous devez avant tout choisir la pièce où vous installerez votre home studio. Un studio d’enregistrement doit impérativement être placé à l’intérieur d’une pièce totalement isolée au niveau de l’acoustique pour que vous puissiez travailler avec des sons de qualité et éviter par la même occasion de déranger votre voisinage. L’idéal est de créer un environnement à l’intérieur duquel le son sera très neutre.

Pour ce faire, il est important de recouvrir le sol et les murs avec des tapis d’isolation permettant de limiter la propagation des ondes sonores dans la pièce. Du reste, un certain agencement est nécessaire afin d’éviter toute résonance indésirable, en faisant attention à ne pas placer les enceintes trop près des murs par exemple. Vous devrez également veiller à placer vos instruments sur des socles et des pieds pour limiter leur contact avec le sol.

home studio

Quelle configuration de home studio choisir ?

Le choix de la configuration est essentiel, car cette dernière déterminera le matériel qui devra être installé dans votre home studio en plus du matériel de base. Parmi les configurations possibles, vous pouvez choisir celle du beat-maker, de l’artiste solo ou du groupe.

La configuration beat maker

Travailler en tant que beat maker suppose la création de sons et de morceaux sans voix à l’aide d’instruments numériques et à grand renfort de samples.

Dans ce cas, votre matériel devra obligatoirement se composer (en plus du matériel de base comme l’ordinateur, les enceintes et les séquenceurs) d’un contrôleur MIDI. Celui-ci est important pour faciliter le contrôle de votre séquenceur, car le clavier et la souris seront pénibles à utiliser sur le long terme. Vous pourrez trouver un large choix de contrôleur MIDI auprès de vendeurs spécialisés dans le matériel sonore tels qu’Energyson.

La configuration artiste solo

Si vous voulez vous focaliser sur l’enregistrement de voix et d’instruments, la configuration artiste solo est celle qui vous convient le plus. Pour réaliser un travail digne d’un pro, vous devez donc absolument disposer d’un micro-studio, particulièrement indiqué pour l’enregistrement des instruments acoustiques tels que la guitare ou le piano. Vous aurez également besoin d’une bonne carte son externe avec préamplificateur pour un son de qualité ainsi qu’une paire d’enceintes de monitoring.

Enfin, l’amplificateur est nécessaire pour les instruments électriques comme la guitare électrique. Vous pouvez obtenir plus d’informations sur les amplis dans cet article. Si vous avez besoin de conseils pour choisir la bonne guitare électrique, vous pouvez également vous informer ici.

La configuration groupe

La configuration groupe est la plus contraignante en matière d’équipement, car elle nécessite de réunir assez de matériel et de place pour enregistrer des voix et des instruments.

De ce fait, il vous faudra des micros pour chaque voix et en compter plusieurs pour un instrument. Notez par exemple qu’une batterie nécessitera au moins 4 micros, et 2 micros pour une guitare. Pour leurs branchements, vous devrez disposer d’une table de mixage ou d’une carte son avec entrées et préamplis.

Home studio : équipement de base

Le matériel utile à votre studio d’enregistrement dépendra de vos besoins, toutefois, des basiques se doivent d’y être présents, notamment :

Un ordinateur pour la MAO

Faire de la MAO ou Musique Assistée par Ordinateur rend obligatoire l’utilisation d’un ordinateur avec de bonnes performances ! Vous avez la possibilité de choisir un fixe ou un portable, le plus important est qu’il dispose d’un processeur assez puissant pour des programmes et des données lourds, et donc au minimum un icore5. Le disque dur lui, devra disposer d’un espace de stockage d’au moins 1 To, tandis que la RAM doit faire approximativement 8 Go.

Un DAW

Le DAW ou Digital Audio Workstation inclut tous les outils numériques utilisés pour éditer les pistes audio. Il s’agit donc de logiciels avec lesquels vous pouvez réaliser tout le travail nécessaire à l’édition, de l’enregistrement des sons au mastering. Existant en version gratuite ou payante, le logiciel pourra être choisi en fonction de vos besoins et de votre budget.

Des systèmes d’écoute

Les systèmes d’écoute regroupent les casques audio et les enceintes de monitoring. Le casque est très utile pour enregistrer et mixer les sons, et existe en 2 types : ouvert et fermé. Celui ouvert étant apprécié pour l’obtention d’un son neutre et un rendu stéréo, mais n’assure pas l’isolation phonique. Le casque fermé lui, est plus indiqué pour l’enregistrement et le monitoring, car il offre une bonne isolation phonique.

Un micro

Le micro est un indispensable pour enregistrer la voix des chanteurs et les instruments acoustiques. Les plus utilisés sont les modèles statiques et les dynamiques. Pour un débutant, un modèle polyvalent pourra faire l’affaire.

Une interface audio

L’interface audio est indispensable pour la conversion analogique du son en numérique, la carte son de l’ordinateur ne convenant pas pour cet usage. Le nombre d’entrées présentes sur l’interface devra être adapté à votre configuration, avec un minimum de 2 entrées. Enfin, pour obtenir une bonne qualité audio, sa résolution devra être au moins de 24 bits.

Un contrôleur externe

Pour que vous puissiez contrôler facilement les instruments virtuels de vos logiciels, il vous faudra absolument un contrôleur externe comme des claviers maîtres, qui ont la forme d’un piano, et des contrôleurs pads.

Pour les utiliser, vous devez associer les touches à une banque de sons ou à un plug-in. Ceci fait, le contrôleur externe produira des données MIDI destinées à être transmises au logiciel qui se chargera ensuite de leur réinterprétation sous forme de sons ou de notes de musique.


Notez cet article :
L’équipement indispensable pour monter son home studio 5.00/5 - 1 vote

Auteur : Julie


Commentaires :




Rejoignez
la communauté
Musicoguide


+ de 30 000 membres

+ le guide 2015 offert


Acheter votre instrument en ligne ?