Accueil > Actualité musicale > Qu’est-ce qu’un micro dynamique ?

Qu’est-ce qu’un micro dynamique ?



Pour un chanteur amateur ou professionnel, avoir un bon micro est indispensable pour profiter pleinement de votre passion. Pour répondre aux besoins des plus exigeants, les micros se déclinent en différents modèles, dont le micro dynamique. Il fonctionne par conversion des sons en signal électrique via l’électromagnétisme.

Quels sont les différents types de microphones dynamiques ?

Les microphones dynamiques utilisent le système d’électromagnétisme, grâce au diaphragme collé à une bobine de fil. Les ondes sonores font vibrer le diaphragme et la bobine. Avec le champ magnétique généré par les aimants, les ondes sonores s’amplifient et se transforment en signaux électriques. L’électromagnétique les convertit ensuite en signaux audio. Le micro dynamique se décline en deux variantes :

  • le micro à bobine mobile
  • le micro dynamique à ruban

Les microphones à bobine mobile

Le mode de fonctionnement des microphones à bobine mobile est assez facile à comprendre. En effet, ce modèle dispose d’une bobine fixée sur la membrane située en plein cœur d’un champ magnétique. Ce dernier est généré par un aimant puissant. La membrane vibre au contact des ondes sonores et la bobine oscille en même temps avec elle. Les mouvements de la bobine produisent des signaux sonores qui seront captés par les enceintes. En d’autres termes, le microphone à bobine mobile transforme le son en un signal électrique.

Ce modèle est surtout adapté à une utilisation sur scène. De par sa robustesse, il peut fonctionner sans alimentation externe. Vous trouverez sur studio-microphone.com des modèles variés de micro dynamique à bobine mobile adaptés à vos besoins et à votre budget.

micro dynamique

Le micro dynamique à ruban

Le mode de fonctionnement du micro dynamique à ruban se rapproche de celui de l’induction électromagnétique. Un transducteur à ruban remplace la membrane et la bobine. Le ruban est constitué d’une bande de feuilles en aluminium très fines. Il servira de conducteur électrique, permettant ainsi aux sons de se déplacer au sein de l’entrefer magnétique. La membrane, quant à elle, se veut plus légère. C’est ce qui explique la précision sonore accrue.

Pour renforcer la sortie, le micro dynamique à ruban est équipé d’un transformateur élévateur. Vous aurez aussi besoin d’un préamplificateur pour augmenter la sensibilité de votre appareil. Notez que les micros à ruban sont assez fragiles. Il faut les manipuler avec précaution.

Micro dynamique ou micro à condensateur : lequel choisir ?

Ces deux modèles de micro présentent chacun de ses avantages et des inconvénients. Par exemple, le micro à condensateur s’adapte surtout aux enregistrements d’instruments en salle. Ils permettent également d’enregistrer le son des orchestres et des chœurs. Le micro dynamique, lui, permet surtout d’enregistrer des instruments à volume sonore assez lourd. Tel est notamment le cas des caisses claires, des amplis-guitares, des instruments à vent et des toms.

Vous aimez chanter ? Utilisez un micro dynamique pour des concerts en live et des micros statiques pour votre pratique en studio. En effet, les micros dynamiques résistent mieux aux effets larsen, contrairement aux micros à condensateur.

Autre point à savoir : les micros à condensateur sont plus sensibles que les modèles dynamiques. Cette sensibilité se traduit par le niveau de pression acoustique. Cependant, le micro dynamique ne souffre pas de larsen, que ce soit en salle ou en live. Pour être sûr de choisir le meilleur micro dynamique, n’hésitez pas à essayer plusieurs modèles !


Notez cet article :

Auteur : Julie


Commentaires :




Rejoignez
la communauté
Musicoguide


+ de 30 000 membres

+ le guide 2015 offert


Acheter votre instrument en ligne ?